Une Belle Rencontre

 

UNE BELLE RENCONTRE 

 

L’association “ChiFouMi” œuvre à la reconnaissance et à la promotion des nouvelles formes de bande dessinée. L’association repose sur une équipe restreinte de membres très actifs répartie sur deux pôles géographiques, l’Est de la France où se situe le siège de l’association et l’ouest avec une antenne en Charente-Maritime. Elle propose des formations professionnelles et des ateliers pédagogiques, produit des expositions, organise des rencontres et des conférences et pilote divers projets.

 

Le partenariat entre ChiFouMi et Ré Clé Ré est issu d’une belle rencontre qui s’est nouée au salon du livre (édition 2016) durant lequel ChiFouMi animait un atelier intitulé « les  24 minutes de la bande dessinée » et où Ré Clé Ré partenaire du livre participait à cette manifestation. Guidé par les médiateurs de l’association ChiFouMi,  l’atelier s’adressait à un public varié à partir de 8 ans où chacun était invité à participer au grand bain de la création collective pour devenir durant quelques instants un véritable auteur de Bande Dessinée.

 

L’intérêt  certain de cet atelier qui a convaincu tous les participants et notamment les enfants et les  jeunes a incité Ré Clé Ré à Co-animer un atelier pédagogique avec ChiFouMi dans le cadre de sa mission d’animation du CLAS. Au vu des contraintes horaires (les enfants sont présents à raison de 2H30 deux fois par semaine en moyenne) il fallait œuvrer à une activité modeste ; aussi le choix de l’atelier «Fanzine Express» s’est imposé. C’est quoi un Fanzine : c’est un petit objet conçu, réalisé et imprimé avec modestie. Telle une petite bande dessinée  qui permet aux jeunes de s’exprimer, d’expérimenter et de se faire plaisir.

 

Le premier atelier s’est déroulé le mardi 14 février et 21 février au Bois Plage dans les locaux de ré Clé Ré  avec les classes de 5ème  et 4ème.  

Au total 11 enfants ont participé et ont réalisé une joyeuse bande dessinée de 13 pages en un temps record. Bravo aux apprentis auteurs : Jules, Gonzalo, Emma, Victor, Marie, Maëlys, Claudia, Milène, Mallaury, Thelma, Killian, Tom, Florian…

La couverture du Fanzine réalisé par les classes de 5ème et 4ème

Mélanie, Francesca, Bernard, les élèves de 3ème qui étaient présents dans les locaux de Ré Clé Ré pour un soutien scolaire se sont montrés curieux et ont rejoint leurs camarades pour voir ce qu’il se passait au grand regret de ne pas participer.

Au vu du succès de cette expérience, nous avons organisé une seconde session avec les classes de 6ème les premiers lundis du mois d’avril et dans une ambiance très animée un petit fanzine est né. L’œuvre a été réalisée par Jade, Théo, Carlos, Tatiana, Lola, Alexandra, Agathe et Diolan

Julien explique les consignes et contraintes pour la réalisation du “Fanzine”

 

Quelques réalisations des personnages clefs du “Fanzine”

 

 

INTERVIEW DE JULIEN, ANIMATEUR DE L’ATELIER  BD

 

Les impressions de Julien “ChiFouMi” qui a animé en partenariat avec Ré Clé Ré les 4 séances de travail avec les jeunes dans le cadre de l’atelier “Fanzine Express”.

Chaque groupe a réalisé un mini-fanzine individuel en guise d’échauffement et de découverte de ce qu’est une bande dessinée réduite à sa plus simple expression, ou de ce qu’est un fanzine.

Le second atelier convoquait davantage la notion de groupe, car il s’agissait d’un exercice de création collective sous contraintes. Pas facile à décrire, mais le résultat, avec les deux différents groupes, à bien marché je crois : pour chacun des fanzines collectifs, la règle/contrainte était la même et observer les différences de traitement au sein des deux tranches d’âge est toujours quelque chose de marrant… Chacun, est reparti avec ses exemplaires et c’est déjà quelque chose de réussi en soi : ils sont partis de rien et repartent avec un petit “zine” de leurs productions, tout ça en deux séances.

La première satisfaction, c’est de voir que tous les participants ont joué le jeu, et finalement surtout celles et ceux qui commencent toujours par réagir sur le ton du “oh là là mais je sais pas dessiner moi, c’est nul !” : deux heures plus tard, ils font la queue devant l’agrafeuse, tout pressés qu’ils sont de récupérer les exemplaires de leurs petites reproductions fanzinesques… Au final, celles et ceux qui “aiment dessiner” auront pu apprécier l’expérience, mais auront parfois été déstabilisés de ne pas dessiner leurs sujets de prédilection, tandis que celles et ceux qui croyaient ne rien avoir à faire là auront été stimulés autrement, et auront contribué de bien belle manière !

Il y a plusieurs sortes d’ateliers : ceux qui durent longtemps, sur plusieurs séances, qui nous laissent le temps de connaître un peu mieux chaque participant, de choisir les manières les plus adéquates ateliers-performance, où l’on entre brièvement dans la vie des participants, et où on leur impose un bouquet de contraintes sur le principe d’une sorte de performance : en peu de temps, on donne tout ce que l’on a. C’est forcément toujours frustrant pour moi, parce que j’aime bien apprendre à connaître les participants et aboutir ainsi à un truc construit, réfléchi, un peu abouti ; sur le principe des ateliers courts, on doit focaliser sur autre chose et ça n’est pas forcément toujours satisfaisant dans le résultat, que l’on se dit qu’avec un peu plus de temps on aurait pu améliorer ceci, cela, etc. Mais c’est le jeu ! Et ça rejoint ce qui me semble évident : que l’objectif n’est jamais une fin en soi, et que le chemin que l’on emprunte pour y parvenir compte au moins autant que la destination. Pour la simple et bonne raison que ça laisse le temps de regarder sur le bas-côté, de prendre des chemins de traverse, de découvrir des choses que l’on aurait pas toujours imaginé.  Eh bien pour les ateliers fanzine, c’est exactement la même chose, et avec ces participants des ateliers du côté de Ré Clé Ré, on ne déroge pas à la règle. La plupart d’entre eux seront vite passés à autre chose, mais si cela aura pu encourager l’estime de soi pour l’une ou l’autre, d’une façon ou d’une autre, dans la foulée ou plus tard (qui sait ?).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *