Espace de Vie Sociale

 

 

Ré-Clé-Ré reconnue “ESPACE DE VIE SOCIALE ” depuis janvier 2018

 

Petite définition de l’Espace de Vie Sociale 

Un Espace de Vie Sociale concourt à la politique d’animation de la vie sociale sur un territoire. Il doit être porté par une structure associative de proximité qui touche tous les publics, les familles, les enfants et les jeunes. Les champs d’action de l’espace de vie sociale doivent être multiples et adaptés aux besoins du territoire. En outre, il doit permettre la participation des usagers, des bénévoles et des habitants, la participation étant un principe incontournable de l’Espace de Vie Sociale.

 

La variété de nos actions qui s’adressent au monde de l’enfance, de l’adolescence mais aussi à celui des adultes répond précisément aux attentes collectives du territoire. Nos interventions sont issues d’un travail complémentaire entre les professionnelles salariées, les bénévoles formateurs et membres du bureau ainsi que les habitants qui participent à nos missions au titre d’adhérents de l’association, en tant que membres du conseil d’administration ou du bureau, ou encore en tant que stagiaires.

Nos actions sont le reflet de notre participation à la construction d’un partenariat efficace avec les acteurs sensibilisés à nos missions. Le panel de nos actions et des événements mis en œuvre sur le territoire permet de favoriser, de valoriser et d’entretenir le lien social

Nos multiples savoir-faire issus des compétences diversifiées de nos salariées permettent en outre de créer de nombreuses activités socioculturelles qui viennent en appoint aux missions existantes, destinées aux usagers d’autres services présents sur le territoire.

Cet esprit de partenariat qui se développe davantage chaque année, à la demande des partenaires, des stagiaires ou à notre propre initiative a permis la création d’ateliers solidaires.

 

L’atelier «autour des mots» est un bel exemple de partenariat durable mis en place en 2014 à la demande du Centre Départemental d’Accueil de l’Ile de Ré (CDAIR); il permet de sensibi liser à l’expression orale et écrite un public hétérogène pour lequel l’accès à la langue est complexe et favorise une ouverture sociale et culturelle. Il est important de rappeler qu’historiquement la création de l’association s’est envisagée sur le concept de la lutte contre l’illettrisme  et qu’à ce jour cet objectif est toujours très vivant dans notre esprit car il concerne encore de nombreuses personnes.

Nous sommes donc quotidiennement à l’écoute des propositions d’actions émises par les habitants et/ou les acteurs du territoire pour mener à bien des projets ponctuels et/ou durables.

La création du «jardin partagé»

Ce projet s’est concrétisé à partir de la proposition des formatrices et de l’envie des usagers de l’association. Cette action a pu voir le jour grâce à la signature d’une convention de partenariat avec « Sillon Solidaire » qui participe financièrement au projet.

 

Cet atelier hebdomadaire permet de créer du lien, de renforcer les compétences personnelles et les capacités d’adaptation des personnes au sein d’un travail collectif.

La mise en place de l’atelier «être et bien être»

Ce projet se construit dans la continuité des bilans de santé mis en œuvre depuis 2014 par Ré-Clé-Ré. Cet accompagnement réalisé en lien avec les Assistantes de Service Social du Conseil Départemental 17 de l’île de ré et de la CARSAT se voulait davantage étoffé avec une poursuite de la prise en charge des problématiques de santé avant et à l’issue du bilan.

Aussi, dans la continuité de cette action, nous avons mis en place une démarche visant « la promotion de la santé » avec des actions complémentaires axées sur l’amélioration du bien-être et le développement de la qualité de vie individuelle et /ou collective. Il s’agit de développer des projets cohérents et respectueux des besoins et des rythmes biologiques des différents publics concernés qui permettent de lutter contre l’isolement et l’exclusion, de favoriser la mobilité, l’autonomie et l’estime de soi. 

Nous proposerons également des temps d’information et  d’accompagnement sur la question des droits. Les actions développées en lien avec le réseau de professionnels de santé contribueront à la redynamisation des publics les plus fragilisés et permettront de répondre aux besoins qui émergent au niveau local.

Les actions proposées sont :

– Des rencontres thématiques santé : ateliers à thème (alimentation, sommeil, bien-être,…), et rencontres avec des professionnels de santé (expositions, conférences, débats…), les thèmes seront choisis par les bénéficiaires.

– Des ateliers visant le maintien de l’autonomie : initiation à la gym douce, techniques de relaxation, gestes et postures du quotidien, yoga, sophrologie…

– Des sorties (promenades santé-nature…) adaptées aux personnes qui souhaitent reprendre ou découvrir une activité extérieure tout en créant, maintenant, développant du lien social.

– Des informations sur les droits et un accompagnement à l’ouverture des droits pour les personnes éloignées du soin (CD 17)

– Une aide à la mobilité et un travail sur l’estime de soi (pour favoriser la valorisation, la confiance et l’autonomie

Les bénéficiaires sont le public accompagné par l’antenne du service social du CD17 de l’île de Ré, par Ré-Clé-Ré, par la CARSAT ainsi que par les autres acteurs intervenant dans le champ du social et du médical sur le territoire.

Le Café Itinérant des parents :