Espace de Vie Sociale

Ré-Clé-Ré reconnue “ESPACE DE VIE SOCIALE ” par la CAF depuis janvier 20

Petite définition de l’Espace de Vie Sociale 

 

Un Espace de Vie Sociale concourt à la politique d’animation de la vie sociale sur un territoire. Il doit être porté par une structure associative de proximité qui touche tous les publics, les familles, les enfants et les jeunes. Les champs d’action de l’espace de vie sociale doivent être multiples et adaptés aux besoins du territoire. En outre, il doit permettre la participation des usagers, des bénévoles et des habitants, la participation étant un principe incontournable de l’Espace de Vie Sociale.

La variété de nos actions qui s’adressent au monde de l’enfance, de l’adolescence mais aussi à celui des adultes répond précisément aux attentes collectives du territoire. Nos interventions sont issues d’un travail complémentaire entre les professionnelles salariées, les bénévoles formateurs et membres du bureau ainsi que les habitants qui participent à nos missions au titre d’adhérents de l’association, en tant que membres du conseil d’administration ou du bureau, ou encore en tant que stagiaires.

Nos actions sont le reflet de notre participation à la construction d’un partenariat efficace avec les acteurs sensibilisés à nos missions. Le panel de nos actions et des événements mis en œuvre sur le territoire permet de favoriser, de valoriser et d’entretenir le lien social

Nos multiples savoir-faire issus des compétences diversifiées de nos salariées permettent en outre de créer de nombreuses activités socioculturelles qui viennent en appoint aux missions existantes, destinées aux usagers d’autres services présents sur le territoire. Cet esprit de partenariat qui se développe davantage chaque année, à la demande des partenaires, des stagiaires ou à notre propre initiative a permis la création d’ateliers solidaires.

Depuis novembre 2020,  nous n’avons malheureusement pas pu reprendre notre activité auprès des résidents car ilne s’agit pas d’un public ayant une visée professionnelle. L’état ne nous donne donc pas légalement la possibilité de reprendre.

Nos réalisations dans le cadre de notre agrément EVS 

Le Café Itinérant Des Familles (CIDF) :

Le Café Itinérant des Familles est un collectif qui a pour objectifs principaux de proposer aux familles des rendez-vous axés sur les questionnements liés à la parentalité et de faire découvrir des lieux d’accueil jeunesse et des espaces culturels du territoire rétais. Cette action est menée en partenariat avec la Communauté de Communes de l’île de Ré et la Caf de la Rochelle.

En raison de la situation sanitaire, 1 temps fort seulement a pu être réalisé sur les 4 prévus pour l’année 2020 :

“Après une période de confinement, accueillir ses émotions pour trouver l’équilibre” (Isabelle MILLIGAN), le 2 octobre 2020 qui a accueilli une quarantaine de participants.

Les autres interventions programmées ont été annulées à cause du confinement, il s’agissait de :

– d’une intervention de la Maison des Ados avec Isabelle LESCURE

– de la conférence du Docteur CORNUAULT : “Confiner des adolescents et après” ? 

– d’un atelier autour du rire de Sylvie COURMOULS-HOULES

Une quarantaine de personnes participent à ces manifestations.

 

– La Commission handicap : 

L’annuaire des établissements et services utiles est finalisé et permet aux familles de trouver des informations complètes et détaillées. L’annuaire est disponible à l’association ou sur demande.

De nombreuses thématiques avaient été proposées pour 2020 mais n’ont pu voir le jour au regard de la situation sanitaire et des périodes de confinement successives. Elles seront revues pour 2021 si la situation sanitaire permet de se retrouver en présentiel et notamment la rencontre qui était prévue le 12 février 2020, avec la médiathèque, les professionnelles concernées (orthophonistes)  et le groupe famille constitué.

L’objectif  de 2021 étant aussi de pouvoir reprendre les groupes de parole et d’associer de nouvelles familles au projet.

 

La Commission Mobilité :

Pour rappel, l’objectif de cette commission est une Intervention rapide par rapport à un besoin spécifique lié à la mobilité pour des personnes en difficulté financière afin de permettre l’accès ou le maintien dans l’emploi (voire la formation). Ré-Clé-Ré organise les rencontres, réalise le montage et le suivi des dossiers administratifs et financiers, fait exister et vivre ce nouveau partenariat avec les Assistantes Sociales du Conseil Départemental 17, le Secours Catholique, les Restos du Cœur et ceci grâce à la participation financière de la Communauté de Communes.

7 commissions mobilité ont eu lieu en 2020 (dont 4 en présentiel et les autres par échanges de mail) et 8 personnes ont pu être aidées.

Poursuite de cette action avec l’accord de la Communauté de Communes de l’île de Ré qui renouvelle le partenariat en octroyant des fonds pour 2021.

Nous aimerions continuer à associer en 2021 un représentant du CCAS où réside la personne pour laquelle une demande nous est faite.

Un essai a été réalisé avec le CCAS de La Couarde mais la crise sanitaire nous a empêchés de poursuivre ce développement.

De plus, nous souhaitons nous rapprocher de garages pour présenter plus en détails notre action et ainsi développer un partenariat sur le territoire…

Il s’agit d’une intervention rapide par rapport à un besoin spécifique lié à la mobilité pour des personnes en difficultés financières pour lesquelles la mobilité vers l’emploi est compromise.

 

Ré-Unissons :

La COVID a permis la tenue de 2 réunions seulement, en janvier et en octobre 2020.  Le lien a été maintenu par mail (notes) ou téléphone,  ponctuellement.

L’annulation du repas solidaire de Noël a été actée dès juin au regard de la situation sanitaire, nous espérons l’organiser en décembre 2021 mais avec toutes les réserves que cela implique.

2 nouveaux projets ont pu émerger malgré tout : le logement d’urgence et la création d’une épicerie solidaire, pour une éventuelle mise en place en 2021/2022.

 

– L’atelier Santé-Mieux-Être :

Avec la crise sanitaire, l’accent été mis sur la gestion du stress et la capacité à bouger dans un espace restreint avec des séances axées sur des exercices de mobilisation passive du corps, le renforcement musculaire, et la relaxation dynamique réalisées en visio. Toutes ces séances sont issues des techniques de Sophrologie.

Un travail axé sur la méthode « mouvement pour les séniors » a permis de poursuivre une activité à distance : nombreux exercices proposés se faisant avec et/ou sur une chaise. Cet atelier a permis le maintien et le développement du lien social dans cette période d’isolement.

 

– Le Jardin Partagé :

Le jardin partagé est un atelier destiné à rompre l’isolement et permet à chacun d’accéder et de s’investir dans un espace extérieur.

Le jardin a très peu été exploité en 2020 à cause de la crise sanitaire. Il a été entretenu par les stagiaires et certains ateliers pédagogiques entre mai et juillet y ont toutefois eu lieu.

 

– Le Projet « TARDIGRADES »

Dans le cadre des 40 ans de la Ligue pour la Protection des Oiseaux, Ré-Clé-Ré a monté un spectacle avec les Tardigrades, comédiens professionnels et les stagiaires de l’atelier « bien-être » en tant que comédiens amateurs.

“Huit adultes de l’association Ré-Clé-Ré ont mené l’enquête sur l’anguille, un mystérieux poisson migrateur et ont présenté une mise en jeu et en espace, un documentaire théâtral avec la Compagnie des Tardigrades et le multi instrumentiste Laurent Gray.”

Même en plein confinement, les stagiaires n’ont pas baissé les bras et ont maintenu les répétitions en visio…

Cette action en partenariat avec la compagnie de théâtre « Les Tardigrades » et la Communauté de Communes de l’île de Ré, a permis de conjuguer lien social, acquisition de savoirs et animation culturelle en exerçant le groupe de participants à la lecture, l’expression orale, la retranscription de sa propre histoire et le goût du jeu de la fiction. Une rencontre mensuelle avec les comédiens de la compagnie ainsi qu’une dizaine de participants issus de l’atelier « Mieux-être » du mercredi et de la formation FLE (Français Langue Etrangère) a débouché sur plusieurs représentations théâtrales : le vendredi 26 juin à La Couarde (salle des associations) et le dimanche 28 juin (en extérieur) à la Maison du Fier aux Portes.

La coordination de ce projet a été assurée par Christine Legoupil dans le cadre de l’Espace de Vie Sociale (EVS) et a grandement favoriser la rencontre et la transversalité de nos espaces de formation et de vie sociale.

 

– Pause Photo Prose :

La participation à la grande manifestation nationale du livre pour la jeunesse n’a pas pu avoir lieu, en raison de la crise sanitaire. Nous avons donc proposé un atelier les 7 et 9 juillet, en direction des jeunes du CLAS,  intitulé : « Pause photo prose » basé sur une  approche innovante de l’image par le jeu, dont les objectifs étaient les suivants :

– Explorer la lecture des images que nous croisons au quotidien, comprendre la démarche des auteurs ainsi que le contexte de réalisation de chaque image.

– Affûter, affiner son regard et interroger, agir et comprendre autrement le monde qui nous entoure.

– Affirmer son point de vue et agir à travers sa propre production d’images.

Cet atelier a permis d’orienter la curiosité des jeunes vers un éventail plus large de goûts et d’activités, favorisant une autonomie du regard et l’affirmation d’avis personnels.

La réalisation d’un carnet collectif de photos a permis à chaque participant de réaliser une photo.  L’esprit d’équipe et la participation active de chacun a rendu cet atelier divertissant et créatif. La préparation de cet atelier a été présentée à un jeune inscrit en formation Remise A Niveau (RAN) pour valider une expérience d’accompagnant animateur et valoriser une démarche de reprise de confiance et d’estime de soi.

Il s’agit de 9 personnes au total qui ont participé à cet atelier.

 

-La Fête des associations :

Pas de fête des associations en 2020 en raison du contexte sanitaire et des obligations liées à celui-ci.

 

– Les rendez-vous du livre :

Suite au 1er confinement, les contacts pris avec les auteurs n’ont pas pu se concrétiser. La Communauté de Communes (CDC)  en accord avec les bibliothèques a donc décidé d’annuler cette manifestation qui  n’aurait pas pu avoir lieu comme prévu en novembre.

Il a été décidé que les Rendez-Vous du livre seraient reportés peut-être en mai 2021 sous une autre forme, à définir selon l’état sanitaire en vigueur à cette période.

 

 

Et notre convention partenariale avec le CDAIR de Saint Martin de Ré

 

– L’atelier autour des mots :

L’atelier «autour des mots» mis en place auprès des résidents du Centre Départemental d’Accueil de l’Ile de Ré (CDAIR)  depuis 2014 permet de sensibiliser à l’expression orale et écrite un public hétérogène pour lequel l’accès à la langue est complexe. Les séances proposées par les formatrices favorisent une ouverture sociale et culturelle et permettent d’organiser de nombreuses animations. Cet atelier a lieu tous les vendredis matins. Deux groupes de 10 personnes environ sont accueillis au cours de chaque matinée, 4 groupes au total bénéficient de cet accompagnement.

En 2020, nous avons pu travailler sur la nature et son environnement par le biais d’une exploration des herbes et des plantes aromatiques. L’ouvrage « HERBARIUM » de Caz HILDEBRAND, nous a permis de découvrir cet univers, les différentes activités ont été créées grâce à cet ouvrage.

Les résidents ont pu jouer au memory, imaginer ce qu’il y avait autour d’une illustration, créer leur dictionnaire des aromates et les différencier par leur odorat. A la fin de la séquence, tout le monde est reparti avec son « pot magique » et son dictionnaire.

Après le premier confinement et l’été, nous avons pu retourner au CDAIR.  Afin de continuer à travailler autour de la nature, nous avons donc créé « notre » savon liquide maison. Les objectifs étaient nombreux, les résidents ont donc pu apprendre à lire une recette, apprendre un vocabulaire spécifique, travailler les dosages, s’exprimer sur les différentes odeurs. Nous avons pu profiter de la serre et même travailler au soleil.

 

Les Perspectives 2021

– Le printemps des poètes :

Cette année (2021), nous avons plus encore envie d’y croire et de célébrer la grande fête nationale de la poésie : « Le printemps des poètes » qui se déroulera du 13 au 29 Mars prochain et dont le thème retenu cette année est « Le désir ».

Ainsi nous nous associerons à la bibliothèque de la Couarde /Mer qui invitera la poétesse Albane Gellé  le vendredi 26 mars, et découvrirons les poésies de cette dernière ainsi que d’autres que je sélectionnerai en fonction de nos apprenants en Français Langue Etrangère (FLE) et Remise A Niveau (RAN).

Une illustration artistique sur le thème du désir sera proposée et travaillée par l’ensemble des stagiaires qui souhaitent participer de façon créative à cette célébration de la vie, du désir, de la poésie.

Tenir solide les pieds posés

malgré catastrophes natu-

relles à faire courir tomber

nos jambes coton puis cou-

rants d’air je vous en prie

restons debout.

(Extrait de « Si je suis de ce monde », Albane Gellé – Cheyne éditeur)

 

– Projet  socio linguistique, FLE :

Une démarche d’atelier sociolinguistique en FLE pour utiliser un espace socio-culturel comme support d’apprentissages et viser l’autonomie sociale et communicative dans un esprit de partenariat.

Ainsi un projet de ce type attend de voir le jour en partenariat avec la réserve naturelle de Lilleau des Niges et la maison du Fier. Si le contexte sanitaire le permet cet atelier sera mené d’Avril à Juin à raison d’une séance par semaine

 

Et après 2021, nous avons déjà quelques idées :

– Projet « Italie »

Donner vie à une expérience de rencontre culturelle à travers la tradition culinaire italienne : les pâtes. Renforcer la capacité d’autonomie et de prise en charge pour chaque participant à travers le montage collectif du projet.

Projet mené en partenariat avec le village du Bois jumelé avec la ville italienne de LAZZATE.

Voyager est une belle occasion de vivre un moment de rencontres et d’échanges extra- ordinaires. Restitution des temps forts de ce voyage à travers un carnet de voyage réalisé collectivement. 

 

Nous sommes donc quotidiennement à l’écoute des propositions d’actions émises par les habitants et/ou les acteurs du territoire pour mener à bien des projets ponctuels et/ou durables. N’hésitez pas à venir nous rencontrer et à nous faire part de vos envies et de vos attentes.