LES TARDIGRADES : “Étincelles dans la pénombre ou ma vie d’anguille”

“Étincelles dans la pénombre ou ma vie d’anguille” : Huit adultes de l’association Ré-Clé-Ré mènent l’enquête sur l’anguille, un mystérieux poisson migrateur, et vous présentent une mise en jeu et en espace, un documentaire théâtral avec la Compagnie des Tardigrades.”

Depuis le confinement, le travail sur le projet « Étincelles dans la pénombre ou ma vie d’anguille » se poursuit à la maison et par vidéo conférence. Le projet est commencé depuis octobre 2019, et sera poursuivi jusqu’à sa naissance (représentation théâtrale prévue fin juin ??)
Après avoir finalisé le texte du spectacle et obtenu la validation d’Eric Feunteun le spécialiste scientifique, nous avons écrit la mise en espace / scène sur papier la semaine du 16 mars.
La semaine du 23 mars nous a permis de valider la distribution avec tout le monde, avec qui nous avons parlé par téléphone et par courriel. Des textes ont été imprimés et distribués à domicile pour ceux qui ne pouvaient se débrouiller à la maison. Nous avons tous téléchargé l’application ZOOM pour organiser des vidéo-conférences. C’était un défi et nous y sommes arrivés ! A partir de ce moment, des séances de travail individuelles et collectives ont vu le jour.
La plage horaire  samedi à 11 heures  s’est fixée pour la séance collective où nous nous concentrerons sur certaines scènes et le travail d’interprétation. Les séances individuelles sont à la carte, pour ceux qui veulent faire du détail sur leur partition, ou sur la mémorisation du texte.
Finalement, le confinement nous rapproche (de loin !) plus que prévu, puisqu’il n’était question que d’un rendez-vous par mois au départ. Rien que la semaine du 30 mars nous avons eu quatre rendez-vous sur Zoom et Skype.
Évidemment cela ne remplace pas les répétitions en présentiel, mais cela nous permet de continuer, de ne pas oublier le projet et de maintenir un lien avec les personnes les plus isolées ou les plus fragilisées par le contexte.
Petit à petit, les comédiens stagiaires nous livrent leur production écrite, et le projet avance comme cela, avec la bonne volonté de tout le monde.
Par ailleurs la maison du Fier aux Portes, de son côté aussi, continue à travailler. Dernièrement, les responsables nous ont demandé un résumé du projet pour les différents programmes de communication.

Voilà, en attendant de continuer à vous donner des nouvelles, et de vous informer de la date retenue pour la représentation finale en chair et en os.

Ré-Clé-Ré à l’épreuve du confinement : Un retour prévu pour le 2 juin prochain

En date du 16 mars Ré-Clé-Ré fermait ses portes pour entrer en confinement en raison de la pandémie liée au Coronavirus. Une petite voix nous avait ce soir là,  fait entendre que ce temps d’arrêt pourrait perdurer plusieurs semaines voir plusieurs mois. Nous avons quitté Ré-Clé-Ré ce soir là, avec nos outils numériques sous le bras en imaginant déjà poursuivre notre travail au quotidien.  Nous souhaitions avant tout rester en lien avec notre public et nos partenaires.

Aussi dès le 17 mars nous étions déjà installées pour télétravailler et mettre en œuvre une continuité dans l’accompagnement du public accueilli tant pour les adultes dans le cadre de la formation que pour les enfants et les jeunes dans le cadre de l’accompagnement scolaire.

Dans notre Newsletter “spécial confinement” écrit à plusieurs mains chacun chez soi, nous avons souhaité vous montrer à quel point, la poursuite de nos missions et de nos accompagnements  nous tenaient à cœur et permettait d’éviter l’isolement de nos bénéficiaires et de nos stagiaires.

Concernant le travail administratif : 

Pour Aude JUIN-LE REUN, directrice,  les 15 premiers jours du confinement ont surtout été destinés à s’organiser vis-à-vis des institutions, par rapport aux conventions en cours, aux stagiaires ou encore à l’activité partielle qu’il allait nous falloir mener à compter du mois d’avril. De plus, les dossiers importants que nous tenions à terminer avant la fin du mois de mars nous ont aussi grandement mobilisées:
Avec Sophie Emonin,  nous avons finalisé le bilan pédagogique 2019 dont vous pourrez prendre connaissance à l’AG (35 pages de lecture sur la vie de notre structure et ses nombreuses activités). Avec l’équipe salariée et les membres du bureau nous avons achevé l’écriture des fiches actions et du bilan financier Espace de Vie Sociale 2019 pour la CAF. Avec Chantal Vigner nous avons achevé le budget prévisionnel 2020 afin de vous le présenter lors de l’Assemblée Générale qui aura lieu en septembre. Toutes les tâches administratives en instance ont pu être réalisées au cours du mois d’avril et nous avons commencé à travailler sur la certification qui sera obligatoire en 2021. Nous poursuivons l’expérimentation du travail à distance : les mails, le téléphone et les SMS marchent « à fond » entre salariées et bénévoles, mais également avec les stagiaires. 

Pour Sophie EMONIN, assistante pédagogique et administrative, elle est en connexion permanente avec la direction, et poursuit l’ensemble de ses missions : Rédaction de nombreux écrits document AG, livret d’accueil Service Civique), mise à jour du logiciel KAIROS,  finalisations des attestations de fin de formations et des relevés de compétences pour les formations d’Anglais et Premiers Gestes Professionnels,  réflexion sur la certification ….

– Concernant le domaine de la formation et de l’accompagnement :

 C.LEGOUPIL a maintenu  le lien avec les apprenants en FLE (Français Langue Etrangère). Elle leur a proposé de rester en lien pédagogique et amical à travers la mise en place d’un groupe au moyen de l’application téléphonique Whatsapp. Chaque jour, elle entre en contact avec eux et chacun est invité à s’exprimer librement et à échanger de façon écrite et (ou) orale, à partir d’une réflexion, d’une pensée, d’une interrogation, d’un moment de leur quotidien…Cette possibilité d’être en lien de façon libre, spontanée et quotidienne, au gré de leur inspiration ou de leur nécessité, permet aux plus avancés d’entre eux dans la maîtrise de la langue, une appropriation autonome du français, en l’ancrant dans un quotidien qui les fait progresser en confiance et oser s’exprimer. Pour d’autres, l’expérience vivante d’un moment de partage en groupe et en situation réelle, ne pourra être comblée par cet enseignement à distance et ils s’en sont retirés. Néanmoins, la cohésion du groupe est maintenue grâce à cette possibilité d’entrer en contact à tout moment et de suivre les interventions de chacun s’ils le souhaitent. Ainsi, nous maintenons et entretenons un désir fort de retrouvailles et d’échanges. C.LEGOUPIL continue également à suivre les personnes accueillies au sein des ateliers Mieux-être et Tardigrades via Zoom, le navigateur de connexion à distance.

Pour Julie TAPPOU qui est référente du CLAS, le suivi  mis en place concerne  chaque jeune du CLAS qui souhaite poursuivre l’accompagnement mis en place pour l’aide aux devoirs et aux différents apprentissages. Julie a établi avec chaque jeune  un planning de rendez-vous par le biais d’outils comme Zoom, Messenger ou Whatsapp qui leur sont d’ores et déjà familiers. Ces échanges d’1/2 heure se sont déroulés 1 à 2 fois par semaine en fonction des besoins des uns et des autres. Deux bénévoles qui participaient déjà à l’aide aux devoirs (Annick et Marylène) lui ont prêtée mains fortes dans ces échanges à distance. Cet accompagnement se poursuivra jusqu’à la fin de l’année scolaire (fin juin).

En résumé, Ré-Clé-Ré a travaillé pendant le confinement, Ré-Clé-Ré s’est adapté et a innové, Ré-Clé-Ré  a répondu présent sur tous les fronts. Tout le monde y met du sien pour faire avancer la structure et revenir en pleine forme avec de nombreux projets une fois le confinement terminé.

 

ILLUSTRER LES DROITS HUMAINS : L’esclavage aujourd’hui

Les Jeunes du CLAS ont participé à une sélection d’illustrations organisée par AMNESTY INTERNATIONAL, sur le thème de l’esclavage aujourd’hui. Nous avons sélectionné parmi les huit textes proposés deux textes “LIBRE” et ” LUIZ, le silence de la souffrance” pour lesquels nous avons lors du CLAS réalisé la première page de couverture comme une BD. Ces créations qui devaient être transmises pour le 17 janvier 2020 au plus tard seront étudiées entre le 7 et le 9 février prochain dans le cadre des “rencontres Plumes rebelles”, Lire, Ecrire, Débattre, Illustrer. 

A vos souhaits

Le 21 janvier dernier, il y avait foule à Ré-Clé-Ré pour partager la traditionnelle galette de début d’année. Le groupe FLE nous a fait découvrir de nouvelles saveurs à cette occasion, ce qui a été bien apprécié par les convives. Cette petite récréation festive a permis aux stagiaires et à leur familles, aux résidents du CDAIR présents pour l’occasion, aux élèves du CLAS, aux bénévoles et aux salariées de se rencontrer. 

INSTAGRAM

Julie et Typhaine ont innové pour les jeunes du CLAS, fervents amateurs des réseaux sociaux , en créant un compte instagram sur lequel elles partagent les moments du quotidien vécu  avec les jeunes et les stagiaires de Ré-Clé-Ré. Nous vous montrons un petit aperçu et nous vous invitons à vous abonner.

PHOTO PISTE à la Rochelle avec le CLAS

Julie et Typhaine ont proposé aux jeunes du CLAS une animation pendant les vacances scolaires. Il s’agissait de découvrir la Rochelle et son histoire au croisement des rues et des ruelles du centre ville. Une  série de questions sous forme de jeu de piste permettait de découvrir la ville autrement et de se faire photographier devant les principaux monuments connus ou inconnus pour la plupart. Cette journée riche en découverte s’est terminée par un retour à Ré-Clé-Ré pour visionner les nombreuses photos prises à cette occasion

Les petits rendez-vous du livre 2019 : du 18 au 23 novembre

Durant la semaine du 18 au 23 novembre, deux auteurs jeunesse sont invités à intervenir dans les classes primaires : Loïc Gaume pour son livre “Contes au carré” , recueil audacieux où des contes sont racontés en quatre cases, et Frédéric Maupomé pour les albums “SuperS”, histoire d’une fraterie d’extraterrestres qui tente malgré ses supers pouvoirs de vivre une existence normale parmi les humains. Ces récits amusants soulèvent des thématiques fortes comme l’indifférence, l’intégration, l’identité….

Do you speak English : 1,2,3, prêt, partez

Quelque soit votre niveau d’anglais, du parcours débutant au module d’anglais professionnel, Julie FOULQUIER se fera un plaisir de vous enseigner. Les cours démarre le 30 septembre prochain jusqu’au 6 décembre les lundis et jeudis, matin ou après-midi en fonction du groupe dans lequel vous serez positionné.

Vous pouvez nous joindre au 05.46.00.30.40 ou au 05.35.00.16.23, nous nous ferons un plaisir de répondre à vos demandes.

SEE YOU SOON …

Fête des associations, édition 2019

Comme chaque année, l’équipe de Ré-Clé-Ré (salariées et bénévoles) était présente à l’évènement organisé par la CDC au parc de la Barbette à Saint-Martin.  Ce fut l’occasion de faire connaître l’ensemble des activités mené au sein de Ré-Clé-Ré et de renseigner les personnes intéressées. Cette année, nous avons souhaité partager cette journée avec nos stagiaires qui sont venus nous aider à installer le stand et présenter l’exposition photos réalisée pour l’occasion. 

Le passage de nombreux stagiaires, heureux de présenter leur travail d’écriture illustré de photos, réalisé au sein de différents ateliers (animés par C.LEGOUPIL de Ré-Clé-Ré et N.LEGERON du CD17), joliment encadré et exposé sur notre stand.

Espérons qu’ils aient communiqué leur enthousiasme à de nouvelles personnes en recherche de lien social et de formation.