Les Temps  d’Activité  Périscolaire (TAP)

La mise en œuvre des TAP par notre association depuis 2014 jusqu’en juillet 2017 a permis à l’association d’être reconnue comme partenaire incontournable de l’accompagnement scolaire et de l’animation péri-scolaire.

À partir de la rentrée 2017, l’organisation de la semaine scolaire sur 4 jours dans les écoles maternelles et élémentaires publiques signe la fin des TAP sur le territoire de l’île de Ré. Ces nouvelles dispositions n’impactent pas le budget et le fonctionnement de notre association puisque les TAP étaient réalisés par deux formatrices déjà salariées de l’association. Il n’y avait pas de personnel en contrat spécifique pour leur mise en œuvre.

De plus, dans  un souci constant de l’intérêt des élèves en lien avec les écoles de certaines communes, nous envisageons de proposer des activités périscolaires le mercredi soit le matin libéré d’école et/ou pendant les vacances scolaires.

Les ateliers mis en place par les formatrices dans le cadre des TAP pourront être réutilisés comme supports pour l’organisation des activités du mercredi et/ou des vacances scolaires. L’investissement des salariés au profit des TAP pourra être transféré pour les actions futures du projet EVS. 

L’association a donc réalisé durant 3 années scolaires des ateliers autour de la lecture, de l’expression orale et écrite et a également pratiqué l’aide aux leçons. 

Ré-Clé-Ré est intervenu :

    – à l’école du Bois-Plage le mardi (de 15h à 16h30)

    – à l’école de La Flotte le mardi (de 15h à 16h30) 

Ré Clé Ré a accompagné les enfants de l’école de Rivedoux-Plage chaque lundi après-midi  jusqu’à fin juin 2016 et a organisé divers ateliers à  l’école de La Couarde en 2015 et 2016 qui ont permis aux enfants de bénéficier d’un espace ludique et créatif à partir d’ouvrages d’auteurs et d’illustrateurs jeunesse. 

 

 

Voici quelques exemples d’activités et d’ateliers  proposés lors des TAP, toutes les activités menées restant en lien avec l’expression orale ou écrite: 

Carnet de peintures : Découvrir la peinture et les mouvements artistiques à travers un thème universel : l’enfance. Chaque enfant a pu choisir un moment particulier de la vie d’un enfant (l’enfant qui dort, l’enfant qui joue, l’enfant qui pleure…) et a réalisé un carnet de peintures avec les photos choisies. Par ce biais, nous avons pu mener une discussion sur l’œuvre d’art et écrire une expression propre à chacun.

–  Découverte de Pré-livres : Livres tactiles et sensoriels « Bruno Munari », la pratique de Bruno Munari passe par le design, le graphisme, l’illustration, le livre, aussi bien que par les arts.

–  Réalisation d’un mini-livre interactif : Pour développer l’imaginaire de l’enfant et jouer avec lui, « Hervé TULLET »  créé des ouvrages dont le principe est simple. A chaque page, le petit lecteur est invité à appuyer sur un rond, à le frotter ou à secouer le livre… à la page suivante, il découvre le résultat, émerveillé. Les ronds se sont multipliés, ils ont changé de couleur, ils sont « tombés » dans le coin d’une page… C’est drôle, inventif, nouveau et décalé. C’est un livre qui ne raconte pas d’histoires mais qui permet d’en inventer.

– Réalisation de livres collectifs : A partir de matériaux récupérés (clous, ficelles, boulons…) les enfants ont construit un livre à la façon de Christian Volz, auteur jeunesse, à partir de l’ouvrage « il est où ? » en suivant une forme narrative spatio-temporelle.

– Pochette de contes : Les enfants ont travaillé sur des contes revisités et sur la cartographie des contes (symboles). Ce travail a été mené en rappel à la littérature jeunesse de « Warja Lavater », auteur de nationalité suisse, qui  dans ses livres raconte  les histoires à travers un langage imagé, un signe, un symbole qui deviennent écriture et illustration en même temps. L’objectif est que chaque enfant puisse écrire ou réécrire un conte de façon très personnelle.

Journal décalé : Il s’agit de la création d’un petit journal philosophique réalisé par les enfants qui rassemble écriture et dessins avec comme base des images choisies par chacun.

Collage : Cette technique consiste à créer une œuvre grâce à la combinaison d’éléments séparés et de toute nature (papier peint, journaux, objets divers,…). Les œuvres combinent réalité et fiction en laissant aux enfants libre interprétation.

Ateliers photographies : Il s’agissait de réaliser un carnet de photos sur une ville choisie par chaque enfant avec des photos sélectionnées selon leur sensibilité. L’objectif étant de réaliser un petit ouvrage très complet, qui va du choix des photos, à la réalisation de la couverture, la mise en page et à l’écriture des légendes ou du ressenti émanant de chaque photo retenue.